top of page

Fake it until you make it - Ou comment surpasser la peur de l'inconnu

Dernière mise à jour : 9 janv.

La peur que tu imagines, que tu ressens, est-elle réelle ?


Comment c'est possible ? Lorsque tu regardes un film, tu sais que c'est de la fiction, non ? Eh bien alors pour quelles raisons as-tu peur, envie de pleurer ou de rigoler ?

herbes hautes au soleil

Pour tout te dire, ça fait un moment que je me demande sous quel angle je vais te parler de ce sujet vaste et tellement passionnant : la force de ton mental

Alors j'ai décidé de l'aborder sous deux perspectives.



La visualisation


Ca t'es déjà arrivé non : tu imagines le pire d'une situation et hop, comme de par hasard elle se réalise ! “Ah mais je savais que ça allait se passer comme ça”. A force d'y penser et de visualiser "le pire", il s'est produit.


Identifier lorsque tu “te fais des films” et que ta peur n'est pas vraiment rationnelle, te permet de renverser la tendance et imaginer autre chose de plus positif ou de neutre.

Et si ça se passe mal quand même, prends le recul nécessaire pour analyser et comprendre ce qui n'a pas été.

  • Lorsque tu rêves de cette maison au bord de la mer, ou de ce petit mazot lové au cœur de la montagne, mais de toute façon c'est impossible (coucou saboteur) : autorise toi à la visualiser, à ressentir chaque arbre, le soleil sur ta peau, la couleur de la maison, les odeurs autour de toi, les gens qui t'entourent et surtout comment tu te sens dans cet endroit.

Te donner le droit de te sentir bien et de visualiser, c'est la première étape de réalisation de ton rêve.

Je te l'ai dit avant, ton cerveau ne sait pas si tu l'as déjà, ou pas.

Aller au-delà de la peur de l'inconnu

“J'ai peur de ne pas y arriver”, “J'ai peur de l'échec”, “J'ai peur de me faire mal”, “J'ai peur de ne pas avoir les capacités”, simplement avoir peur d'avancer, de la nouveauté.

La peur, à l'origine, est un signal d'alerte pour t'indiquer un danger. De manière générale, le fil rouge de ces peurs, c'est l'inconnu. Les chasseurs cueilleurs il y a des milliers d'années ont aussi dû expérimenter ces peurs pour survire. Toi c'est pareil, le danger de mort étant quand même minime.

Vu que tu n'as aucun référentiel connu, tu vas te créer des histoires pour te rassurer que ça n'est pas la bonne direction pour toi.

Ton pouvoir : te raconter des histoires pour te rassurer que cette nouvelle option va bien se passer.

Et comme ton cerveau fonctionne sur la base de la récompense, si les effets sont positifs, ça va t'encourager à recommencer et à aller visiter tes limites au-delà du connu.


Voici des exemples pour transformer tes histoires qui font peur en histoires inspirantes :

  • C'est trop dur, j'y arriverai jamais > C'est une nouveauté pour moi, je vais y aller étape par étape - ça te permettra d'éviter le sabotage et de confirmer ta peur initiale aussi

  • J'espère arriver à ce résultat > J'arrive à ce résultat

  • J'essaie > Je fais

  • Il faut / Je dois > J'ai besoin / J'ai envie

La clé ? Utiliser des verbes d'action directe, pour ton cerveau, la négation est inexistante et le verbe “essayer” trop abstrait. Les “falloir” et “devoir” sont perçues comme des obligations et contre-productives pour ta motivation.


4 conseils concrets pour aller au-delà de la peur


  1. Prendre conscience de ton cinéma mental est la première étape. A quel moment ton saboteur entre en jeu.

  2. Prendre conscience des mots que tu utilises dans ton quotidien. Ton cerveau a besoin de concret et il comprend que le positif. Le pouvoir des mots > le verbe est créateur. Nous avons un vocabulaire riche, regarde des dicos de synonymes pour l'enrichir et te raconter de belles histoires.

  3. Visualiser avec ton cœur - au lieu de ta tête - et avec les sensations de ton corps, tes rêves, tes envies les plus folles. Ca te donneras l'énergie pour aller de l'avant et mettre de petites étapes en place pour y arriver.

  4. Et la base de la base : retour à l'instant présent, c'est le meilleur moyen de détourner le mental et son extraordinaire cinéma d'action mélodramatique d'horreur 😀


Pour conclure


Parfois c'est tellement ancré en nous ces peurs qu'il semble impossible de rassurer le mental, que ça paraît être une montagne ! Et là, si tu te sens appelée, n'hésites pas à me contacter, au travers du coaching holistique et du Reiki, je peux t'accompagner à dépasser tes peurs et affirmer tes rêves.

Le mot de la fin : tu es ta propre réalisatrice, tout ce que tu te racontes a un impact sur ta perception de la réalité et la créatrice, c'est TOI !

Je te souhaite une merveilleuse exploration et à très bientôt,

Sabrina 💫


PS : As-tu vu mes autres articles sur la confiance en soi ? J'y donne des astuces et des questionnements pour t'accompagner dans ton quotidien.


 

Hello !

Je suis Sabrina, coach holistique énergisante. Je t'accompagne à rayonner ton authenticité. Faire tomber les masques en aimant toutes tes facettes : reprendre confiance en ton corps & ses ressentis, en tes émotions, à ta capacité à gérer ton mental.

Tu souhaites découvrir comment je peux t'accompagner sur ce chemin ?

Comments


bottom of page